Parafrasea y traduce esto al castellano: Apple arrête de diffuser des publicités sur [X] après une réaction d’Elon Musk

Parafrasea y traduce esto al castellano: Apple arrête de diffuser des publicités sur [X] après une réaction d’Elon Musk

Parafrasea, extiende, elimina cualquier referencia a iphone.fr, traduce al castellano y añade cabeceras

donde haga falta. El resultado debe de estar en castellano. A partir de ahora el contenido sobre el que hacer lo solicitado:

Quand Elon Musk a fait l’acquisition de Twitter pour 44 milliards de dollars, de nombreux annonceurs ont fui la plateforme de manière inopinée, et ont cessé toute annonce sur cette dernière. L’approche de l’homme le plus riche de la planète en matière de gestion et de modération de contenu en est principalement la cause. Le fait que l’homme prône une liberté d’expression totale sur la plateforme ne leur a, en effet, pas convenu.

Dans le même temps, Apple et Disney sont restés fidèles à Twitter et ont continué à diffuser leurs annonces. Et ce, malgré les pressions de plus de 40 groupes de défenses des droits civiques, les incitant à suspendre leurs publicités. Suite à cela, Elon Musk a remercié les deux firmes lors d’une conférence, rappelant à l’époque que les annonces sont la principale source de revenus du réseau social.

D’autant plus qu’après l’acquisition de Twitter, le patron de Tesla a décidé de retirer l’entreprise du marché boursier. Depuis, le réseau social est devenu [X], et les pressions envers Apple ont continué, notamment de la part de l’ADL, qui est un organisme luttant contre l’antisémitisme aux États-Unis. Elon Musk leur attribue d’ailleurs la majorité des pertes de revenus de [X].

Une pression constante de la part de l’ADL

Au fil des mois, on a senti que le soutien d’Apple envers [X] se fragilise. En septembre dernier déjà, Tim Cook avait fait part lors d’une interview que la diffusion d’annonces publicitaires sur [X] était au cœur du débat au sein d’Apple. Il a déclaré que la plateforme était importante pour lui, et qu’il appréciait le fait qu’on puisse y débattre librement, même si certains aspects ne lui plaisent pas, notamment l’antisémitisme qui y est parfois présent.

L’erreur qui ne pardonne pas

Le 15 novembre, Elon Musk a répondu favorablement à une publication qui aurait accusé les juifs d’encourager la « haine contre les blancs ». Sa réponse a été : « Tu as dit l’exacte vérité. » Quelques mots que l’homme doit maintenant regretter amèrement au vu de ce que cela a provoqué.

Suite à son post, la Maison-Blanche a réagi, l’accusant d’entretenir une théorie du complot souvent relayée par l’extrême droite. Allant jusqu’à l’accuser de faire une « promotion abjecte de la haine antisémite ». Un rassemblement de 164 rabbins et de militants juifs a également intensifié son appel envers les gros annonceurs afin qu’ils cessent leurs activités sur [X] suite à la publication d’Elon Musk.

Apple cède finalement à la pression

Axios a rapporté aujourd’hui qu’Apple aurait très récemment cessé l’achat d’espaces publicitaires sur le réseau social, au même titre que Microsoft, Disney, mais également la Commission européenne.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr i-nfo.fr – App officielle iPhon.fr

Par : Keleops AG



Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *